La maîtrise de la préparation du mélange de peinture 2K lors des processus de remise en peinture de carrosserie est un aspect fondamental qui permettra au professionnel de réduire le temps et la consommation de produit pendant la réparation, en évitant la répétition des tâches et en assurant une colorimétrie correcte.

Une réparation de mauvaise qualité est généralement liée à une mauvaise préparation de la sous-couche ou à un processus d’application déficient. Toutefois, il arrive que le problème provienne d’une mauvaise préparation du mélange du produit à appliquer, surtout lorsqu’il s’agit de peinture à 2 composants. Ce processus, apparemment élémentaire, peut ruiner tous les efforts déployés lors de la réparation.

À travers ce contenu, nous vous montrerons le processus de mélange de la peinture à deux composants dans l’atelier de carrosserie et de peinture, les outils à utiliser, ainsi que quelques conseils pratiques pour obtenir un mélange de produit optimal

Conseils pour Réussir un MÉLANGE EXACT DE PEINTURE 2K

Qu’est-ce qu’une peinture à deux composants ou une peinture 2K?

Certaines des peintures utilisées en carrosserie automobile, telles que l’apprêt ou le vernis, sont à 2 composants.

Cela signifie qu’il s’agit de peintures qui doivent être mélangées à un durcisseur pour fonctionner correctement.

Le mélange de la base et du durcisseur accélère le processus de séchage de la peinture.

Ce mélange de produits (base et durcisseur) déclenche un processus de polymérisation, qui entraîne un séchage ou une solidification rapide de la peinture. Les peintures à 2 composants présentent un certain nombre d’avantages par rapport aux peintures 1K ou à un composant:

  • Niveau de brillance plus élevé et plus grande durabilité.
  • Elles offrent un niveau de dureté et de résistance plus élevé, tant chimique (huiles, carburants, etc.) que mécanique.
  • Meilleure adhérence au substrat et résistance au jaunissement.
  • Meilleure élasticité et lavabilité.
Mezcla de pintura de aparejo de dos componentes 2K

Composants des peintures 2K

Composant A (peinture ou vernis)

C’est le composant qui définit le type et les caractéristiques de la peinture de finition. Il peut être de différents types, comme la peinture d’apprêt ou le vernis pour voiture.

Composant B (durcisseur)

L’élément qui provoque la réaction chimique de durcissement sans lequel la peinture (ou le composant A) ne sécherait pas.

Composant C (diluant)

Dans certaines applications, il sera nécessaire d’utiliser un troisième composant ou diluant.

Le diluant nous permettra de nous adapter aux conditions de peinture et au type d’application.

Ce produit permettra de faire varier la viscosité du mélange, en adaptant l’application aux conditions du processus de peinture et au type d’application, afin de garantir un tendu, une couvrance et un comportement optimal de la peinture.

Pintor mezclando pintura

Méthodes pour mélanger des peintures à 2 composants

Pendant le processus de mélange, nous disposons de différents outils et ustensiles qui nous aideront à obtenir le bon rapport de mélange:

Mélange de peinture avec balance de précision (recommandé)

La balance de précision est sans doute la méthode la plus rapide et la plus efficace pour obtenir un rapport de mélange précis entre les différents composants.

Combinée à un logiciel de gestion de couleur, elle vous permet de travailler avec une plus grande précision tel que celui utilisé dans le système bicouche URKIMIX-PRO, facilite la correspondance de la couleur de manière simple et intuitive, tout en permettant de réduire le temps nécessaire à la préparation du mélange de peinture.

Les données indiquées sur la balance correspondent au poids et non au volume.

Pour obtenir un mélange précis de peinture 2K, il nous suffira de suivre les indications du programme de couleur, en nous assurant à travers l’écran de la balance, de la proportion correcte de chaque composant.

Enfin, nous remuons régulièrement le produit pour obtenir un mélange homogène.

Mélange de peinture avec godets de mélange

Le godet de mélange est une autre méthode qui nous permet de calculer facilement les proportions à verser, grâce aux graduations imprimées sur le récipient pour chaque composant.

BESA propose des godets de mélange qui indiquent différentes quantités de produit pour le rapport de mélange entre le composant A et le composant B (1:1, 2:1, 3:1, 4:1, etc.). Il existe des gobelets de différentes tailles ou contenances selon la quantité de produit que l’on souhaite appliquer.

Vasos para mezclar pintura

Dans les godets de mélange, nous disposons d’un système de préparation rapide de la peinture, appelés FPP (Fast Paint Preparation). Ce système est composé d’un godet gradué et d’un godet souple à usage unique, qui permet de réduire le temps de préparation de la peinture, tout en éliminant le processus de nettoyage du godet.

Le système FPP nous permet de réduire le temps de préparation de la peinture, tout en éliminant le processus de nettoyage du godet.

Il s’agit d’une solution facile, rapide et propre pour l’application de peinture (qu’elle soit à base d’eau ou de solvant), adaptable à tous les types de peintures. 

Mélange avec des règles de volume

Comme dans le cas des godets de mélange, nous devons connaître à l’avance le rapport de mélange que nous allons réaliser (récipient ou fiche technique).

Parmi les méthodes mentionnées ici, c’est la moins recommandée car elle peut entraîner de plus grandes inexactitudes dans le mélange de peinture.

Il existe des règles avec différents rapports de mélange (2:1, 3:1, etc.).Avec les règles de volume, il est nécessaire d’utiliser un récipient ou un contenant à parois verticales non conique pour obtenir une proportion précise de peinture ou de vernis, de durcisseur et de diluant.  Il est conseillé de tenir compte de la taille du récipient pour obtenir un rapport de mélange correct.

Exemple de mélange de peinture 2K avec des godets de mélange: étapes à suivre

Pour illustrer l’exemple d’un mélange de peinture à deux composants, nous utiliserons comme composant A une peinture d’apprêt, avec une quantité à préparer de 300 ml.
Nous vérifions la fiche technique du fabricant pour connaître le rapport de mélange indiqué pour le produit. Dans ce cas, 4:1:10 %.
Cela signifie que nous devons verser 4 doses de peinture pour chaque dose de durcisseur, dont 10 % de diluant du mélange total (peinture + durcisseur).

  1. Sécurité et protection préalable

    Pour que ce processus de mélange se déroule en toute sécurité, il est essentiel que l’atelier de carrosserie et de peinture et le professionnel respectent toutes les règles de sécurité indiquées pour la manipulation des produits chimiques
    La zone de mélanges et la zone de stockage du produit doivent être propres et bien rangées, avec une ventilation adéquate et sans éléments qui gênent la manipulation des produits et des outils. 
    En outre, il est important de s’assurer qu’il n’y a pas de contaminants susceptibles d’altérer la composition du mélange à appliquer, et que tous les ustensiles (récipients, contenants, etc.) et les outils à utiliser sont propres et en bon état.
    Quant à l’équipement du peintre professionnel, il sera essentiel de disposer d’EPI tels que des combinaisons, des gants en latex, des lunettes de protection ou un masque avec certification FP2 ou supérieure.
    BESA propose une large gamme d’équipements de protection individuelle visant à assurer l’intégrité et la protection du professionnel.

  2. Suivre les instructions de la fiche technique

    Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, nous avons besoin de différents composants pour obtenir le bon rapport de mélange.

    Cette proportion (définie en volume) est reflétée dans la fiche technique du produit et sur le propre récipient (pictogrammes).
    Il sera fondamental de respecter ces indications pour obtenir un résultat optimal lors de l’application.
    Chaque fabricant de peinture propose des informations sur le rapport de mélange pour un durcissement et un comportement corrects de son produit. 

    Il faut tenir compte du fait que les quantités et le type de chaque composant à utiliser peuvent varier en fonction de divers facteurs tels que la température ambiante, le type de finition, etc.
    Une fois que nous avons décidé de la quantité de produit à mélanger, nous procédons à l’ajout des différents composants en fonction du rapport de mélange indiqué par le fabricant.
    Nous devons toujours respecter les rapports de mélange et il est conseillé de le faire dans l’ordre suivant :

    1- Composant A (peinture/vernis).
    2- Composant B (durcisseur).
    3- Composant C (diluant).

  3. Inclure la peinture d’apprêt ou composant A

    Nous versons le composant A, en ajustant la quantité à la règle qui y est imprimée. Dans ce cas, 240 ml.

  4. Inclure durcisseur ou composant B

    Nous versons le composant B, le durcisseur. Pour un rapport de mélange de 4:1, il sera nécessaire de verser 60 ml. Nous remuons le mélange à l’aide d’un mélangeur jusqu’à l’obtention d’un mélange régulier et homogène.

  5. Ajouter la dilution

    Nous versons 10 % du mélange total (base + durcisseur) : 30 ml. Nous remuons à nouveau le mélange. Si vous n’utilisez pas de système d’application à usage unique, il est conseillé d’utiliser un filtre en papier pour éliminer d’éventuelles impuretés présentes dans le mélange.

En suivant ces étapes, nous obtiendrons un mélange de peinture précis, tout en optimisant la consommation de produit dans l’atelier de carrosserie et de peinture.