La réparation et la peinture des jantes est un processus de travail courant dans l’atelier de carrosserie, du fait, notamment de leur emplacement et de leur exposition continue dans la carrosserie d’un véhicule.

Les éraflures et les rayures des trottoirs (en particulier sur les roues à profil bas), les impacts de petites pierres et de gravillons ou de différents contaminants provoquent une détérioration de la couche de peinture utilisée comme protecteur et embellisseur de la jante.

Dans le tutoriel suivant, nous approfondirons les différentes méthodes de réparation et de peinture des jantes qui existent, en décrivant les étapes à suivre pour obtenir une réparation durable et de qualité.

Les jantes sont sans aucun doute l’un des éléments du véhicule qui a gagné en importance et en présence esthétique dans la carrosserie au fil des ans.

Les designs attrayants et les grandes dimensions des jantes ne sont plus seulement associés aux modèles haut de gamme, mais constituent une option d’équipement courante dans les véhicules de série.

Pintado de llantas de aluminio

Au-delà de sa fonction esthétique, il ne faut pas oublier que le but de la peinture des jantes est de fournir une protection supplémentaire contre la rouille ou d’autres agents contaminants.

Les nouveaux designs et matériaux utilisés dans la fabrication des jantes ont également un impact sur l’augmentation des exigences et la complexité de la réparation

Comme il s’agit d’un élément de plus en plus important dans l’esthétique du véhicule, le nombre de demandes de réparation, de personnalisation et de peinture des jantes a considérablement augmenté.

En quoi le processus de réparation et de peinture des jantes diffère-t-il des autres processus de travail en atelier?

La différence avec les autres réparations effectuées dans l’atelier de carrosserie réside principalement dans deux domaines : le nettoyage et préparation de la jante et le ponçage de cette dernière.

En raison de son exposition à toutes sortes de contaminants et de saletés, tels que les graisses, les huiles ou la poussière, il est nécessaire d’utiliser des produits de nettoyage spécifiques qui assurent un nettoyage correct et en profondeur de la jante.

Lijado manual de llanta

D’autre part, en raison des géométries, des angles et des recoins que présentent la plupart des jantes, avec une faible surface plane et régulière, il semble fondamental que le processus de ponçage soit effectué manuellement dans sa quasi-totalité.

Cela implique une augmentation du temps de travail et de l’effort physique, ainsi que la nécessité d’utiliser une technique de ponçage correcte pour éviter de laisser des traces.

Méthodes pour peindre les jantes : aérosol ou pistolet aérographe

Dans le secteur de la carrosserie et de la peinture, il existe deux types de techniques pour peindre les jantes : par aérosol ou par pistolet aérographe.

Les deux méthodes offrent une bonne qualité finale, et ce sont les besoins de la réparation qui nous feront nous décider pour une technique ou une autre.

Ainsi, pour les réparations partielles, il peut être conseillé d’utiliser un aérosol pour peindre les jantes. Ce procédé offre des avantages tels que la suppression des temps de préparation du mélange et de nettoyage des outils, et le fait qu’ils ne sont pas soumis à des temps de durcissement (en aérosols bi-composants).

Un exemple de ce type de produit spécifique est URKI-LAC, une laque spécialement conçue pour la peinture des jantes et qui offre un séchage rapide, un pouvoir couvrant élevé, une résistance aux frottements et au tunnel de lavage.

L’autre variante qui nous est offerte est la peinture des jantes au pistolet aérographe.

Pintar llanta con pistola

Dans ce cas, le processus de réparation sera similaire à celui de la peinture de n’importe quelle autre pièce de la carrosserie, sans besoin de recourir à des produits ou outils supplémentaires.

De plus, en utilisant un pistolet aérographe, nous ne serons pas limités dans la formulation de la couleur (bien que généralement la couleur prédominante dans ce type de pièces soit l’argent).

Malgré une augmentation du temps de travail des processus de préparation du produit et de nettoyage de l’équipement, la peinture des jantes par pistolet peut apporter une résistance supplémentaire par rapport à la finition par aérosol.

Quels sont les dommages les plus courants dans ce type de réparation?

Le processus de travail à suivre pour la réparation et la peinture des jantes dépend fondamentalement de deux aspects : l’étendue de la détérioration et le type de matériau.

Les défauts les plus courants que nous pouvons trouver sont:

  • Petites pertes du matériau, principalement dans le profil de la jante.
  • Éraflures, marques et rayures de différentes profondeurs.
  • Décoloration et perte de brillance de la surface, dues aux conditions atmosphériques et environnementales.
Comparativa desperfectos llanta

Le processus de réparation et de peinture des jantes dépend de deux aspects : l’étendue du dommage et le type de matériau

Pour ce qui est du matériau de fabrication, il existe principalement deux types de jantes dans l’industrie automobile : les jantes en acier forgé, un type de jante standard qui apporte résistance et robustesse, et les jantes en alliage d’aluminium, qui ajoutent une plus grande légèreté et esthétique à la carrosserie du véhicule.

Réparation et remise en peinture des jantes en acier

Les jantes en acier sont encore très présentes sur les routes aujourd’hui. Leur composition en acier confère une solidité et une résistance à la pièce, et elles peuvent parfois être recouvertes par des enjoliveurs en plastique

La peinture des jantes en acier implique un processus de réparation assez semblable à celui des autres pièces en tôle du véhicule. C’est pourquoi, dans ce tutoriel, nous nous concentrerons sur un type de réparation plus complexe et plus courant dans l’atelier de carrosserie : la peinture des jantes en aluminium.

Réparation et remise en peinture des jantes en aluminium

Comme nous l’avons fait remarquer, les jantes en aluminium sont de plus en plus utilisées par les utilisateurs et les constructeurs. Cependant, leur coût est également plus élevé que celui des jantes en acier, de sorte que leur réparation est souvent privilégiée par rapport au remplacement de la pièce.

Pintar llanta de aluminio

C’est pourquoi la plupart des ateliers de carrosserie disposent généralement de produits et d’outils spécifiques pour réparer et repeindre les jantes.

Les jantes en aluminium, qui ne sont pas aussi résistantes que celles en acier, peuvent se dégrader davantage avec le temps, ce qui entraîne une perte de brillance ou de couleur, des rayures, etc.

Le processus de peinture des jantes en aluminium vise à donner à la pièce la résistance nécessaire lui permettant de résister à l’usure provoquée par divers agents mécaniques ou chimiques, en retrouvant ainsi leur aspect d’origine d’usine.

Voyons maintenant les étapes à suivre pour réaliser un processus complet de réparation et de peinture de jantes en aluminium:

1. Démontage de la roue

Même s’il y a des réparations qui ne requièrent pas le démontage de la roue du véhicule, cette action nous aidera à travailler plus aisément.

Nous plaçons la jante sur une table de travail à mi-hauteur et nous décollons le talon de la roue, en séparant la jante du pneu afin d’effectuer une peinture plus efficace.

2. Nettoyage préalable

Nous nous servirons de produits spécifiques pour assurer un nettoyage en profondeur de l’ensemble de la jante.

Il s’agit d’une étape fondamentale pour éliminer la saleté et les contaminants adhérant à la surface qui peuvent compromettre l’adhérence correcte de la couche de peinture.

3. Identification des dommages

Nous procédons à une inspection détaillée de tous les dommages et défauts de la jante, afin de savoir avec certitude quel type de réparation nous devons entreprendre.

Si les défauts sont superficiels, tels que de faibles pertes de matériau ou des rayures, il suffira de réparer et de peindre la jante. En revanche, si les dommages sont structurels, comme des déformations ou des fissures de la jante, il sera conseillé d’évaluer si les outils appropriés sont disponibles pour sa réparation en atelier.

4. Masquage

Nous masquons le pneu et les zones de la jante que nous n’allons pas peindre, et que nous devons protéger du processus de ponçage ou des éventuelles pulvérisations.

5. Ponçage

Nous ponçons les zones plates et lisses à réparer avec un papier de verre P150-P180 et une ponceuse excentrique rotative. Pour les surfaces difficiles d’accès, nous ponçons à la main avec un bloc.

Ce ponçage permet d’éliminer les défauts de surface et les zones ayant subi des pertes de matériau. 

6. Nettoyage et dégraissage

Nous nettoyons et dégraissons la saleté et la poussière générées par le ponçage. 

7. Réparation avec du mastic aluminium

Nous appliquons un mastic polyester avec des charges en aluminium dans les zones qui présentent des rayures profondes ou des absences de matériau.

Une excellente option pour ce type de défaut est BESA-SILVER, un mastic conçu pour combler les bosselures, fissures, perforations ou éclats sur des supports en acier, aluminium, acier galvanisé et substrats recouverts de zinc.

Nous ponçons ensuite le mastic appliqué avec du papier de verre dans une gamme de grains P150 – P320 selon le type de réparation à effectuer. Ensuite, nous soufflons et dégraissons à nouveau la surface.

8. Application de l’apprêt

Nous masquons les zones internes de la jante, ainsi que du caoutchouc, pour éviter de les atteindre avec de la peinture pulvérisée. 

Afin de favoriser le pouvoir couvrant de la peinture de finition et de ne pas avoir à appliquer plus de couches que nécessaire, nous choisirons un apprêt (en aérosol ou par pistolet aérographe) dont la teinte correspondra à celle de la couche de peinture finale.

Nous ponçons ensuite la surface avec une machine rotative orbitale dans les zones facilement accessibles (P400-P500 / orbite 3), en utilisant le ponçage manuel dans les angles et les coins de la pièce. Après ce processus, nous soufflons, nettoyons et dégraissons à nouveau la surface.

9. Application de la couche de finition

9.1 Peinture des jantes par pulvérisation

Comme nous l’avons mentionné plus haut, si le type de réparation l’exige, nous pouvons peindre la jante avec un aérosol.

En raison de la gamme de couleurs limitée de ce format d’application, nous devons nous assurer que la couleur de la jante est compatible avec l’aérosol choisi.

Une nuance de couleur très courante est le gris argenté, qui peut être utilisée pour couvrir un large éventail de réparations.

Nous appliquons l’aérosol sur la surface, en respectant les indications de la fiche technique du produit. Enfin, nous appliquons un vernis en aérosol sur la jante, ce qui lui donne la brillance, la durabilité et la protection nécessaires.

9.2 Peinture des jantes au pistolet aérographe

Nous choisissons la couleur de la jante à réparer. Pour ce type de formulations, le logiciel de gestion des couleurs nous sera d’une grande aide pour rechercher la teinte idéale.

Nous avons également la possibilité d’utiliser le spectrophotomètre, pour assurer une bonne reproductivité de la couleur.

Nous préparons la couleur, et l’appliquons sur la jante en suivant les instructions figurant dans sa fiche technique. Enfin, nous préparons et appliquons, à l’aide du pistolet, un vernis qui offre d’excellentes performances en termes de brillance, de tendu et de résistance.