Après avoir étudié en profondeur dans un précédent post les différents types de mastic pour carrosserie existants, il est temps de connaître les étapes nécessaires pour effectuer une application efficace du mastic sur la surface à réparer.

Dans certains cas, lorsque les dommages sont plus importants et plus complexes, comme les zones soudées entre les pièces, le travail du carrossier est essentiel, car c’est lui qui sera chargé de réparer les irrégularités et les ondulations de la pièce. 

C’est pourquoi le processus de masticage est un processus qui se situe souvent entre les zones de carrosserie et de peinture. Selon l’organisation de l’atelier et en fonction de l’expérience du professionnel et du type de dommage, le mastic peut être appliqué aussi bien par le carrossier que par le peintre. Toutefois, il convient de garder à l’esprit que l’application de mastic ne doit pas se substituer au travail de redressement de la tôle, et doit être utilisé dans les cas nécessaire et dans des épaisseurs modérées.

Conseils pour optimiser l’application du mastic

Le mastic est un type de peinture bi-composant (mastic et durcisseur) utilisé pour garnir, niveler et aplanir une surface qui sera peinte ultérieurement. Ce processus d’application du mastic est appelé processus de masticage.

En choisissant le bon mastic et en consacrant le temps nécessaire pour l’appliquer correctement, nous pourrons optimiser le processus de ponçage, l’une des étapes les plus fastidieuses des réparations d’un atelier de carrosserie. Cela nous permettra également d’améliorer la qualité des processus ultérieurs, tels que l’application de l’apprêt ou les peintures de finition.

Examinons maintenant les étapes qui nous permettront d’optimiser le processus d’application du mastic, tout en augmentant la rentabilité de la réparation.

Aplicacion de masilla poliester para coche

1. Choix approprié du mastic en fonction du type de réparation

Il est essentiel que le mastic pour carrosserie avec lequel nous allons travailler présente une bonne adhérence au type de matériau à appliquer, qu’il soit en plastique ou en métal, et qu’il offre un bon ancrage pour la couche d’apprêt.

Il convient de noter que le mastic ne doit jamais être appliqué sur des wash primers, des enduits acides ou des enduits phosphatants, car il est incompatible avec ce type de produits. Comme toujours, dans la fiche technique, nous pouvons vérifier les différentes compatibilités entre le mastic et le type de matériau à traiter.

2. Préparation préalable adéquate de la surface

Avant de commencer le masticage, nous devons niveler les bords de la peinture qui présente le dommage à réparer, en ponçant la surface avec un grain abrasif compris entre P80-P120 et une orbite de 5mm, selon la réparation.

3. Préparation correcte du mélange

Tout d’abord, nous vérifierons que les outils de travail ne présentent pas de traces de mastic ou de durcisseur utilisés lors de réparations précédentes, afin d’effectuer une application lisse et régulière sur la surface.

Como mezclar la masilla para coche

Lorsque nous procédons au mélange, il doit être uniforme. Nous devons essayer de minimiser l’entrée d’air lors de l’agitation du mélange, en veillant à ce que la couleur obtenue soit homogène, sans écarts ni stries de couleur.

Comme dans de nombreux autres cas, le rapport de mélange des deux composants sera défini dans votre fiche technique, afin d’optimiser les performances du mastic. En général, la proportion de durcisseur à ajouter est d’environ 2 à 3 % en poids. Nous devons tenir compte du fait qu’un excès ou un défaut de durcisseur dans le mélange peut entraîner des résultats différents :

  • Excès de durcisseur dans le mélange: le mastic durcira plus rapidement, ce qui peut entraîner des taches ou des rougissements.
  • Une quantité de durcisseur inférieure à la quantité recommandée: il est possible que le mastic ne sèche et ne durcisse pas suffisamment, ce qui entraîne des problèmes lors du ponçage, tels que les décollements ou un encrassement.

De plus, il est important de calculer la quantité de mastic à mélanger en fonction de la température ambiante. Il est évident que, plus il y fera chaud, moins nous aurons de temps pour le séchage et l’application du mélange.

Mezcla catalizador y masilla para coche

En général, les ateliers effectuent le mélange « à l’œil ». Sans l’expertise adéquate, les problèmes décrits ci-dessus peuvent survenir. Comme recommandation, pour s’assurer que le rapport de mélange idéal est obtenu, nous pouvons utiliser la balance de précision.

4. Comment appliquer le mastic polyester

À cette étape, le concept de « pot life » du mélange devient particulièrement important, c’est-à-dire le temps dont nous disposons entre le moment où nous mélangeons le mastic avec le durcisseur et celui où le mélange durcit. Ce laps de temps peut également être influencé par la température ambiante ainsi que par la température du substrat.

Lors de l’application du mastic, nous devons l’étaler uniformément, en effectuant des passages réguliers d’un bout à l’autre et en exerçant une pression correcte sur la spatule. De cette façon, nous faciliterons l’élimination des poches d’air lors de l’application, afin d’obtenir une surface lisse et régulière.

Aplicación masilla superficie

Pour mieux contrôler l’application du mastic et sa vitesse de durcissement, nous recommandons de l’appliquer, chaque fois que cela est possible, en petites quantités. Dans les zones courbes, on peut utiliser des spatules en caoutchouc, car elles sont plus souples.

L’un des aspects essentiels à prendre en compte est la quantité de mastic à appliquer :

  • Excès de produit: nous risquons d’avoir des problèmes de rigidité de la surface, ce qui rend le processus de ponçage plus coûteux, et donc moins rentable en termes de temps et de matériaux consommés.
  • Quantité insuffisante de mastic: de même, une quantité insuffisante de mastic peut entraîner des problèmes d’adhérence ainsi qu’un mauvais nivellement de la surface à poncer.

5. Toujours respecter les temps de séchage du mastic

Le temps de séchage du mastic est indiqué dans la fiche technique du fabricant, et il commencera au moment même où le mélange est fait, produisant ainsi la réaction chimique et le durcissement ultérieur.

En fonction de la température ambiante, ce processus de séchage sera plus rapide à des températures élevées, et plus lent à de basses températures. De plus, la température du substrat (métal ou plastique) peut également avoir une incidence sur le temps de séchage.

En général, le temps de séchage du mastic est compris entre 20 et 30 minutes (5 minutes par infrarouge à ondes courtes) à une température proche de 20 ºC (il peut varier selon le type de mastic).

En outre, le temps de séchage du mastic déterminera le ponçage ultérieur du mastic:

  • Temps de séchage excessif: il entraînera un durcissement plus important, le temps de ponçage sera plus long et plus difficile.
  • Temps de séchage insuffisant: si le mastic n’a pas complètement séché, cela pourrait entraîner des problèmes d’encrassement lors du ponçage.

En conclusion, il convient de noter que si la surface ne se trouve pas dans des conditions optimales pour le ponçage, il est possible, après l’application, de réappliquer du mastic sur les zones les plus irrégulières.