L’utilisation du processus mouillé sur mouillé ou processus wet on wet, comme nous l’avons commenté dans l’article sur la classification des différents types d’apprêts, est associée à des travaux haut rendement, dans lesquels on cherche à réduire le temps consacré aux différents processus pendant la réparation d’un véhicule.

L’application de la peinture d’apprêt, comme nous le savons, joue un rôle fondamental si l’on souhaite obtenir une réparation finale de qualité, car elle agit comme une couche isolante, de préparation et d’accrochage entre les sous-couches et la peinture de finition.

En outre, le choix correct de la teinte de l’apprêt optimise la correspondance de la sous-couche avec la peinture de finition.

APPRÊT NON PONÇABLE: Avantages d’Application

Le processus d’apprêtage, y compris les phases de préparation, d’application et de ponçage, peut varier considérablement selon le système de réparation choisi, le type et la taille de la pièce ou la complexité de la réparation.

Dans ce contenu, nous allons nous pencher sur les utilisations les plus fréquentes de la peinture d’apprêt mouillé sur mouillé, les avantages que ce système peut apporter, ainsi que les aspects à prendre en compte lors de son application.

Aplicación aparejo húmedo sobre húmedo

Qu’est-ce que le processus mouillé sur mouillé?

En bref, on peut dire que ce processus repose sur l’application de la peinture d’apprêt sur la surface à réparer, sans avoir à procéder à un ponçage ultérieur.

L’apprêt mouillé sur mouillé a un impact significatif sur certaines réparations dans l’atelier de carrosserie et de peinture, avec pour objectif principal de réduire le temps de travail, d’augmenter la productivité et d’améliorer le flux des réparations.

Aspects à prendre en compte

Ce type de peinture d’apprêt peut constituer une excellente couche d’accrochage pour la peinture de finition. Elle présente une texture finale satinée, régulière et homogène.

Pour un bon comportement de l’apprêt wet on wet, il est essentiel d’effectuer au préalable un dégraissage et un nettoyage exhaustifs de la surface.

Nous devons veiller à éliminer tout type de substance de la surface pour faciliter l’accrochage des couches suivantes, car nous avons moins de marge pour corriger qu’avec d’autres processus d’apprêtage, puisque la surface n’est pas poncée ultérieurement.

Un autre aspect essentiel de ce produit sera de respecter à tout moment les indications de la fiche technique sur le nombre de couches et l’épaisseur de la couche à appliquer, ou les temps de séchage indiqués.

Un exemple de cette catégorie de produits est BESA-WET, un apprêt mouillé sur mouillé facile à appliquer, conçu pour optimiser le temps de remise en peinture et l’utilisation de la cabine, et qui offre une excellente adhérence sur cataphorèse et d’autres types de substrats.

Detalle imagen aparejo pieza nueva

Applications fréquentes de l’apprêt mouillé sur mouillé

Peinture de pièces neuves

L’une des utilisations les plus courantes de l’apprêt mouillé sur mouillé est son application sur des pièces neuves par cataphorèse.

Pour ce processus, nous effectuerons tout d’abord un dégraissage et un nettoyage en profondeur de la pièce avec un dégraissant et un chiffon propre, en éliminant tout type d’impureté superficielle.

Après cela, la pièce serait prête pour l’application de l’apprêt. Dans certains cas, il peut être conseillé d’effectuer un ponçage ou un matage superficiel. Cela dépendra de la qualité de la cataphorèse de la pièce, et il appartiendra au professionnel d’évaluer cette préparation avant l’application de l’apprêt.

Nous suivrons les instructions techniques du produit concernant le nombre de couches et l’épaisseur à appliquer. L’application doit être fine, uniforme et tendue, peu épaisse pour éviter d’éventuels défauts de peinture ultérieurs.

Ensuite, une fois les temps de séchage stipulés écoulés, nous pourrions appliquer la peinture de finition directement, sans qu’il soit nécessaire de poncer l’apprêt.

Cela nous permettra de réduire le temps de réparation et les consommables utilisés dans ce type d’applications.

Peinture de zones intérieures

Une pratique courante lors de la peinture des véhicules au cours de leur fabrication concerne la distinction entre la finition extérieure et les zones intérieures des pièces, telles que les intérieurs de capot, les intérieurs de portières ou le compartiment moteur.

Proceso de aplicación del aparejo

Ces zones intérieures offrent généralement des nuances et des finitions (solides, mates, satinées) qui diffèrent de la finition des zones visibles de la carrosserie, dans le but de réduire les coûts et la consommation de produits.

L’utilisation de l’apprêt mouillé sur mouillé pour ce type de zones peut garantir une grande rentabilité et une grande productivité, en réduisant les temps de réparation, et en offrant un bon accrochage pour les couches suivantes et l’isolation des couches inférieures.

Quels sont les avantages de l’apprêt mouillé sur mouillé ?

  • Réduction du temps consacré au masquage des zones avoisinantes : nous pouvons utiliser un seul masquage, tant pour l’apprêt que pour l’application des couleurs.
  • Réduction du temps d’attente pour le séchage : en fonction du temps de séchage indiqué dans la fiche technique du produit, nous pourrons appliquer directement la peinture de finition.
  • Élimination du processus de ponçage : cela signifie également l’élimination du temps consacré au ponçage. Dans certains cas, un léger ponçage superficiel peut être nécessaire pour optimiser davantage l’accrochage de la couche de finition.
  • Utilisation de moins de matériaux pendant la réparation : moins de rubans, de papier et de plastique de masquage, ainsi que de papiers à poncer pour le ponçage ou d’agents de dégraissage pour le nettoyage de la surface.
  • Augmentation de la productivité dans l’atelier / coût opportunité : nous réduisons le temps de présence des véhicules, ce qui augmente le flux de travail dans l’atelier.
  • La consommation et le coût énergétique sont également réduits grâce à la suppression des temps de séchage dans la cabine d’application ou grâce à des équipements infrarouges.

Conclusion

Comme nous l’avons vu, l’application du processus mouillé sur mouillé peut contribuer à augmenter la productivité et la rentabilité des réparations dans l’atelier de carrosserie et de peinture.

Ce sera à nous, professionnels, d’évaluer son application et son utilisation, qui seront conditionnées par une série de facteurs tels que le type de pièce à traiter ou le type de réparation que nous souhaitons réaliser.